Tout ce qu'il faut savoir sur le portage salarial

En règle générale, être freelance requiert beaucoup de contraintes. De ce fait, les travailleurs indépendants préfèrent se mettre à un système qui les avantage. Il s'agit du mode de travail inhérent au portage salarial. Mais que faut-il retenir ?  Quelles sont les informations qu'il convient de connaître sur ce sujet ?

Qu'est-ce que le portage salarial ?

Le portage salarial est un statut juridique particulier qui permet à des travailleurs indépendants d'exercer leur activité professionnelle en bénéficiant des avantages du statut de salarié. Plus concrètement, ce statut met en contrat deux parties, à savoir :

A lire aussi : Prestations d’engins de grands travaux : pour quels besoins solliciter ces experts ?

  • le travailleur indépendant ;
  • la société de portage salarial.

Cela dit, simulez votre salaire en portage ici, permet de connaître plus exactement le type de contrat qui peut lier les parties. Sans oublier les avantages financiers et sociaux que peut retirer une personne en freelance.

Comment fonctionne le portage salarial ?

Le mode de travail du portage salarial se traduit concrètement par la signature d'un contrat de travail avec une société de portage salarial. Cette dernière devient alors l'employeur du travailleur indépendant, appelé « porté ».

Sujet a lire : C'est quoi la signification de PDG ?

Pour être plus clair, le portage fonctionne de la façon suivante : le porté trouve des missions auprès de ses clients. Il est également celui qui négocie les clauses du contrat qui le lie à ses clients, et, pour finir, il réalise la prestation.

Ensuite, il revient à la société de portage salarial de facturer le client ainsi satisfait. Dans les faits, dès que ce dernier paie le montant de la facture, le porté reçoit sa rémunération sous forme de salaire. Dans ce système, le porté bénéficie d'avantages sociaux tout comme s'il était un salarié. Notamment :

  • de la sécurité sociale ;
  • de l'assurance chômage ;
  • de la retraite ;
  • des congés payés ;
  • etc.

Il est à noter que la société de portage se rémunère en prélevant une commission sur le chiffre d'affaires généré par le porté qu'elle suit. Pour précision, une telle commission n'est pas figée. Elle varie généralement suivant les sociétés et les contrats conclus entre les différentes parties.

Quels sont les facteurs pour choisir une société de portage efficace ?

Si le portage salarial est un bon deal, il faut toutefois savoir avec quelle société faire un tel contrat. C'est d'ailleurs pour cette raison qu'il est recommandé de vérifier quelques facteurs avant de procéder à la signature du contrat :

  • les frais de gestion de la société “employeur” : normalement, ceux-ci varient entre 2% et 12%. Il faudrait quand même faire des recherches afin de comprendre ce qu'il en est réellement ;
  • la transparence des frais perçus : l'astuce, c'est de choisir les sociétés qui évoluent sous un label de transparence totale ;
  • la qualité du service dont bénéficie les portés : en tant que futur porté d'une société, il est primordial de comprendre le mode de fonctionnement et les ressentis des anciens portés ;
  • les avantages ponctuels : s'il y a bien une chose que ce mode de travail offre, ce sont les divers avantages. Alors, il est toujours mieux de savoir à quoi s'attendre une fois le contrat signé.